lundi 12 avril 2021

Essais RevoSlot GT/LMP 90’s

Salut les Sloteurs !

Cette semaine on va parler de RevoSlot.



Cette marque relativement récente dans l’univers du Slot (Septembre 2017 !) produit une gamme assez cohérente de GT/LMP de la période 1994-1999.



On y trouve des GT2 (Porsche 993 GT2, Marcos LM600, Chrysler Viper GTS-R et Toyota Supra), des GT1 (Porsche 911 GT1 modèle 1996, Ferrari F40, Mercedes CLK-GTR prévue pour Mai et McLaren F1 GTR « courte » au programme) et des LMP (Ferrari F333 SP et Toyota GT-One – qui fut une GT1 en 1998 mais deviendra une GTP en 1999). On peut d’ailleurs souligner que tout nouveau modèle est immédiatement disponible avec deux ou trois livrées différentes et que de nouvelles décorations sortent régulièrement.

Cependant, les dernières annonces de la marque tendent à prouver que la McLaren sera l’ultime « nouveauté » des années 90 avant un basculement vers des tourismes des seventies (BMW 2002ti, Ford Escort Mk I puis Alfa GTAm). Dommage pour les Panoz et Lister Storm initialement annoncées…

Là où RevoSlot se distingue des autres fabricants c’est que ses autos sont réalisées aux standards d’une 1/24 avec des pièces de chez BRM, un châssis intégralement en métal et des axes en 3mm montés sur roulements à billes.



Alors oui, on n’aura jamais des performances ou la souplesse d’une NSR ou d’une SideWays et leur transmission est plutôt bruyante, mais en plus d’avoir une carrosserie extrêmement bien finie et décorée, elles sont plutôt résistantes et elles arrivent dans de superbes coffrets !



Je trouve que ce sont des voitures idéales pour des débutants, d’autant plus qu’il n’y a vraiment rien à faire dessus en sortie de boîte en dehors de vérifier l’ajustement de la transmission et, éventuellement, de monter des pneus en adéquation avec votre circuit.

J’avais déjà pu tester une Porsche 993 GT2 et une Marcos LM600 des premières séries sur la piste Ninco du Club. Les premiers tours de roue peuvent être déroutants mais une fois habitué à leur comportement c’est une expérience de conduite vraiment différente et appréciable.

D’ailleurs le châssis en alu, bien plus lourd qu’un châssis en plastique, permet de niveler les performances et donc de pouvoir mixer tous les modèles ensembles, sans « grosse » disparité des performances.

J’ai racheté une Marcos LM600 ainsi qu’une Toyota GT-One des dernières séries produites. RevoSlot a su évoluer en peu de temps : la fixation du moteur a été améliorée (elle permet un meilleur réglage de la transmission) et tous les modèles ont reçu des jantes et des pneus larges à l’arrière.

J’ai pu les tester sur une piste Carrera en compagnie d’une Porsche 993 GT2, d’une Toyota Supra et d’une Chrysler Viper GTS-R : c’était bien sympa ! Sur une piste plus « lisse » qu’une Ninco bosselée ces RevoSlot sont très agréables !

 

Alors ça donne quoi au niveau des chronos ?

Et ben c’est plutôt intéressant, car les meilleurs chronos des GT2 (Porsche, Supra, Viper – 100% sorties de leur boîte) sont tous similaires, autour des 5s200. Je précise que toutes les autos testées avaient bien les jantes arrières larges avec les pneus 30 Shore de série (des pneus qui se comportent tout à fait correctement sur piste Carrera ET Ninco).

Pour comparer la Marcos et la GT-One avaient des pneus avants RS201 « Hard Lowered ». La Marcos réussie un meilleur temps en 5s109 mais reste très proche des autres GT2 sur un run. Le gain de 0.1s est clairement dû aux pneus avants « durs » : pour avoir roulé les trois autres autos, on remarque que le train avant « tape » sur la piste et c’est sans doute là que ces 0.1s se perdent. Donc le passage aux pneus avants RS201 pour tous sera le bienvenu, surtout sur piste Ninco !

La Toyota GT-One réussie son meilleur chrono en 5s055. Elle est clairement plus plate et elle a une distance train arrière-guide supérieure d’environ 6mm à toutes les GT2. De plus, une fois posée sur la piste, elle est moins bruyante et le moteur semble mieux fonctionner…du coup, avec autant de points positifs, l’avantage de 0.054s sur la Marcos ne me semble pas rédhibitoire même si l’auto semble plus facile sur la longueur d’un run. Que vaudrait la Ferrari F333 SP ? Et surtout la Porsche 911 GT1, annoncée comme redoutable ?

Ce galop d’essai était tellement convaincant que le plateau devrait sensiblement grandir à la prochaine session ;-)


DUO DE TOYOTA :




TRIO DE GT2 :




Bonne semaine !

J.K.

mardi 6 avril 2021

Marc vous présente sa collection

Bonjour amis Sloteurs !

Aujourd’hui on lance un nouveau thème : un membre du Club vous présente sa collection de Slot Cars.

Et c’est Marc qui l’inaugure !



Si le nombre de voitures dans sa collection est loin d’atteindre le niveau de certains collectionneurs « compulsifs », la sienne est hétéroclite et fonctionnelle.

Elle lui permet de participer à tous nos championnats et même d’aller se faire plaisir ponctuellement sur d’autres pistes.



On y trouve des grands classiques comme les GT NSR, SideWays et Scaleauto, les GrC ou Modern Le Mans Slot.it ainsi qu’une DTM, une Gr5 SideWays, deux F1 Policar du début des années 70…mais aussi des autos un peu plus « exotiques » : BMW M6 Area Slot Car en impression 3D, Renault RS01 SCX sur châssis 3D pour support moteur NSR ou encore une Audi R8 LMS ScaleAuto 1/24 !



Et les dernières arrivées sont la BMW M6 GT3 SideWays et une magnifique Viper GTS-R RevoSlot.



Bonne semaine !

J.K.