jeudi 16 juin 2022

DTM/Touring Cup 90’s Slot.it – Sessions d’essais libres

Salut les Sloteurs !

Quelques petites infos après 3 sessions d’essais libres de cette nouvelle catégorie au Club ;-)


Première chose, si les autos sont moins faciles que les GT NSR (ce qui est logique avec des autos plus hautes, moins larges et avec un moteur à l’effet magnétique réduit), tout le monde semble s’en sortir honorablement.


Pour l’instant, on est sur des temps moyens autour de 7s0XX en régulier et des meilleurs chronos en 6s8XX pour les pilotes les plus rapides.

Il n’y a pas non plus eu beaucoup de casse à part quelques ailerons arrières (d’ailleurs, je ne peux que vous conseiller l’achat des ailerons flexibles CC Slot pour les Alfa 155 et l’Opel Calibra !) et des petites pièces secondaires qui sont faciles à recoller. Seul Peter a cassé net un puits de vis arrière sur son Alfa…mais comment/pourquoi…mystère !?


Je regrette cependant l’absence de diversité observé jusqu’à présent avec une présence majoritaire d’Alfa 155 et très peu de Nissan Skyline ou de châssis 3D (BMW M3 Fly et Ford Sierra Ninco). C’est dommage et ce n’était clairement pas le but recherché !


Je pense que les courses vont être « chaudes » : de ce que j’ai pu constater jusque-là, quand on remonte sur un autre pilote, il est assez difficile de faire la différence et de le dépasser…


De plus, heureusement que la majorité des modèles doivent avoir un lest de carrosserie, car j’ai constaté des différences énormes entre des autos parfois identiques ! 

Par exemple : d’origine ma carrosserie d’Opel Calibra modèle 95 pesait 17,2 grammes, la modèle 96 de Marc pesait 18,2 grammes et la modèle 96 de Jorg pesait 19,2 grammes ! Ma carrosserie de Mercedes 190 Evo 2 pèse 19,9 grammes et celle de Marc…un peu plus de 21 grammes ! Et même à déco identique, il existe des écarts mais ils sont moins importants. J’ai pu vérifier 2 carrosseries d’Alfa 155 Martini blanche : d’origine, celle de Marc pesait 19,54 grammes et celle de Thierry 19,29 grammes. Le lestage règlementaire est donc bien utile !


Je rappelle par la même occasion que tourner les pneus arrières reste toujours interdit et qu’il y aura probablement un diamètre minimum à respecter étant donné que pour cette course « test », il n’y aura pas de distribution de pneus avant les qualifications, ni d’obligation d’utiliser des pneus neufs pour les courses (exactement comme pour les F1 70’s Policar).


Enfin, je ne peux que vous encourager encore une fois à venir vous entraîner AVANT le jour de la course !


Bonne fin de semaine caniculaire !

J.K.

lundi 23 mai 2022

GT NSR 2022 – MANCHE 02 – Sébastien met tout le monde d’accord !

Hello les Sloteurs !

Ce dimanche 22 Mai a eu lieu la deuxième manche du très disputé championnat GT NSR.

Et si au départ, il y a eu quelques craintes sur le nombre de pilotes présents, la grille fut bien garnie et les courses passionnantes jusqu’au bout : il suffit de regarder les écarts entre le quatrième, le cinquième et le sixième après 28 minutes de courses ! Et cela même si Sébastien était clairement sur une autre planète !


Les participants :

Alexandre : Corvette C7.R #66 NSR

Christian B. : Corvette C7.R #74 NSR

Eugen : Aston Martin V12 Vantage GT3 #33 NSR

Jonathan : Nissan GTR NISMO GT3 #23 Slot.it sur châssis 3D ProSpeed

Jörg : Audi R8 LMS #74 NSR

Laurent : Corvette C6.R #3 NSR

Marc : Lamborghini Huracan GT3 #27 SideWays sur châssis 3D ProSpeed

Pierre : Aston Martin V12 Vantage GT3 #44 NSR

Sébastien : Mercedes AMG GT3 #18 NSR

Malgré l’absence de 5 pilotes « réguliers » (Claudio, Uwe, Peter B., Pascal et Thierry), nous étions tout de même 9 partants grâce au retour d’Eugen et à la présence de 2 pilotes de Moyeuvre (Christian B. qui était déjà venu en Décembre et Pierre qui venait pour la première fois, les 2 étant automatiquement classés en catégorie AM).

Belle diversité également au niveau des modèles engagés : 7 NSR et 2 autos sur châssis 3D. Jörg engageait une Audi R8 NSR, un modèle que nous n’avions plus vu en course depuis un moment ! Première apparition en championnat pour la « monstrueuse » Nissan GTR NISMO GT3.


Les essais :

Il faisait chaud dans les locaux : presque 25 degrés ! Ce qui a forcément eu un impact direct sur les performances chronométriques des pilotes : il était presque impossible de descendre en-dessous des 6s3XX ! Seuls Jörg puis Sébastien y sont arrivés. Christian B. et Pierre en profitaient pour s’acclimater à la piste et signaient des chronos sous les 7s. De son côté, Eugen a rapidement retrouvé ses marques !


Les qualifs :

Un premier groupe de 4 pilotes réalisait des chronos très proches (Jörg/Alexandre/Eugen/Jonathan se tiennent en 0s046), mais Marc mettait tout le monde d’accord : même Sébastien n’arrivera pas à le déloger de la pole position !


Les courses :


Comme aux essais, très peu de pilotes ont pu faire des chronos réguliers sous les 6s3XX à l’exception notable de…Marc et Sébastien !


Pierre découvrait totalement la piste et son tracé très sélectif, mais il s’en est très bien sorti, franchissant assez aisément la barre symbolique des 200 tours et terminant à seulement 5 tours de son compatriote…

Christian B. ! Deuxième participation appliquée, mais très sage par rapport à sa course de Décembre, où il avait été plus rapide en qualif (6s552 / 6s773) et où il avait parcouru plus de tours en course (232 / 228). Mais il signe tout de même la victoire en catégorie AM !


Marc a vécu une après-midi cauchemardesque qui avait pourtant si bien commencée avec la pole puis deux premières courses solides…mais la suite a été très compliquée avec beaucoup de sorties et quelques cafouillages au ramassage…

Pour son retour, Eugen termine sixième, sachant que cela faisait plus de 2 ans qu’il n’était plus venu et qu’il s’est bien battu en milieu de peloton !

Jörg termine cinquième à un petit tour du quatrième et il serait sans doute mieux placé sans une violente sortie de piste en pleine ligne droite !

Du coup, c’est Alexandre qui en profite et qui se faufile au pied du podium pour signer son meilleur résultat jusque-là ! Félicitations !

Laurent termine à nouveau sur la troisième marche du podium tout en ayant de belles passes d’armes avec Jörg mais surtout avec Jonathan : n’étant jamais séparés de plus de 3 secondes, Laurent craquera malheureusement dans sa quatrième et dernière course et laissera filer 2 tours.

Jonathan fini à la seconde place mais ne pouvait strictement rien faire pour aller chercher Sébastien. « Godzilla » se révélant stable mais pas aussi performant qu’une vraie NSR. Reste un beau combat face à Laurent ;-)

Sébastien réalise la bonne opération au championnat en repassant devant Jonathan pour reprendre les commandes ! Il a littéralement écrasé tous ses adversaires : avec 68 tours parcourus dès sa première course sur la voie noire, il n’avait plus qu’à gérer son avance par la suite, même si Marc est venu le « chatouiller » plusieurs fois.


Classement final de la manche 02 :



Le point au championnat après deux manches :


Prochaine course : DTM/Touring Cup 90’s Slot.it le dimanche 3 Juillet au Club.


Bonne semaine !

J.K.